Aller au contenu

Général Borghèse

Camille Borghèse (Camillo Filippo Ludovico Borghese), né le 19 juillet 1775 à Rome, mort le 10 avril 1832 à Florence, prince romain, prince de l'Empire, était général d'Empire et beau-frère de Napoléon Ier. Son père est le neveu du pape Paul V.

Référence: GLBORGHESE
4/5
13 avis
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Le jeune prince est parmi les premiers transalpins à s'enthousiasmer pour les principes de la Révolution française.
En 1798, lorsque les Français se furent rendus maîtres de Rome, Camille Borghèse se réunit à la population qui brûlait les titres de noblesse sur la place publique. Le Prince prit du service dans les rangs de l'armée révolutionnaire française et contribua vaillamment à la défense de cette ville.
Après avoir donné différentes preuves de son attachement à cette cause, et notamment à la personne du général en chef Bonaparte, Camille se rendit à Paris, auprès du premier Consul, sur les conseils du Général Joachim Murat.
En 1803, frappé de l'enthousiasme que lui montrait le jeune prince, Bonaparte l’accueillit avec la plus grande faveur ,et comme il entrait déjà dans ses projets d'allier les membres de sa famille aux premières maisons de l'Europe, il maria le prince avec sa seconde sœur, Pauline, veuve du général Leclerc.
Camille Borghèse, récemment ordonné prince Français et décoré du grand-cordon de la Légion d'Honneur, accompagne Napoléon Ier en tant qu'officier de la Garde Impériale pour les campagnes d'Autriche en 1805, de Prusse en 1806 et de Pologne en 1807.
Après la paix de Tilsit, il est nommé Gouverneur du Piémont, et s'installe à Turin pour ces nouvelles fonctions.
Le dévouement du prince Borghèse aux intérêts du pays lui concilie la confiance des habitants, cependant, la princesse Pauline n'essaya jamais de partager cette popularité en rejoignant son époux en Italie.
C'est à cette époque que Napoléon a acquis du prince Borghèse une grande partie de ses monuments de sculpture.

Le 19 avril 1814, le prince Camille doit reconnaître la chute du 1er Empire et le retour de la monarchie des Bourbons en France. Peu de temps après, il capitule devant le général commandant les forces autrichiennes, le comte de Bubna. Il doit lui remettre toutes les places du Piémont.
Après l'abdication de Napoléon, il cesse toute relation avec la famille Bonaparte, et se sépare de sa femme.
Il se retire d'abord à Rome, puis à Florence, dans un immense palais qu'il tenait de ses aïeux, où il fixe sa résidence. Il y mènera dans le luxe une vie douce et paisible.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :H:11 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain
4.8/5

13 Avis

Logo avis vérifiés

Etains-du-prince.com s'est associé aux services du tiers de confiance Avis Vérifiés pour récolter et partager les avis de ses clients. La transparence et l'authenticité des avis publiés sont ainsi garantis.

La collecte, la modération, et la restitution des avis consommateurs traités par Avis Vérifiés se conforment à la norme AFNOR (Norme NF Z74-501 et règles de certification NF522).

Logo afnor
4/5
le
très bien mais je trouve que les supports sont moins beaux que dans le temps. Cela n'engage que moi.
5/5
le
Conforme à ma commande
5/5
le
très bonne exécution
5/5
le
Mon précédent commentaire est aussi valable pour le Général Borghèse.
5/5
le
Très beau
5/5
le
le produit Général Borghèse est conforme à la photo. Colis très bien emballé.
5/5
le
Très bel article, la qualité est toujours au rendez-vous, livraison rapide seulement trois jours après la commande, colis bien préparé avec figurines bien protégées.
5/5
le
Très belle figurine joliment coloriée.
5/5
le
Beau personnage décor impeccable que du plus emballage impeccable
5/5
le
MAGNIFIQUE
5/5
le
Parfait
5/5
le
Superbe... jamais déçu !
4/5
le
Comme pour tous les nouveaux personnages, nous apprécions qu'ils soient complétés par des détails supplémentaires, comme ici le tambour.Il ne faudrait pas pour autant que les détails du personnage proprement dit et de sa tenue vestimentaire soient négligés, ce qui n'est heureusement pas le cas.Ce commentaire vaut aussi pour la figurine du Général Clauzel reçue également aujourd'huiSalutations distinguéesBraun

Autres produits authentiques

Panier
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×