Empire

Soldat Capitaine de Chevau-léger

Référence : SOLCAPITAINE

Lors de son entrée dans Varsovie en décembre 1806, Napoléon est escorté par une garde de nobles polonais.

En savoir plus

(1 Avis)

  • chevau leger etain
Chevau-Légers

Lors de son entrée dans Varsovie en décembre 1806, Napoléon est escorté par une garde de nobles polonais. Désireux de renforcer ses liens avec ces élites, l'Empereur crée sur ce modèle un régiment de chevau-légers polonais au sein de sa Garde (1807).
Un 2ème régiment est créé en 1810, composé de Hollandais, puis un 3ème en 1812.

A l'image des uhlans autrichiens, les chevaux-légers de la Garde sont dotés de lances en 1809, en plus des pistolets, du mousqueton et du sabre de cavalerie légère. Vêtus à la polonaise, ils portent le kurtka leu de roi ou écarlate et la très caractéristique coiffure carrée, la czapska.

Le 1er régiment se couvre de gloire lors d'une charge mémorable en Espagne à Somosierra, le 30 novembre 1808 où un escadron de 150 hommes met en déroute 8500 espagnols.
Il s'illustre encore à Wagram (5-6 juillet 1809), mettant à mal 4 régiments de cavalerie et prenant 45 canons.

Dans les moments difficiles, les polonais demeurent fidèles à l'Empereur. Ils combattent pendant la campagne de France à Vauchamps et Montereau les 14 et 18 février 1814.
Après la première abdication, les derniers fidèles accompagnent Napoléon à l'île d'Elbe où ils forment l'Escadron Napoléon.
Le 18 juin 1815, ils chargent une dernière fois dans la plaine de Waterloo.

 

Empire etain figurine statuette soldat chevau leger capitaine