Empire

Maréchal Serurier

Référence : MLSERURIER

Jean-Mathieu Philibert Sérurier (Laon, 8 décembre 1742 - Paris, 21 décembre 1819), fut un général de la Révolution française et Maréchal d'Empire (1804). Il fut également nommé Comte d'Empire et devint Pair de France à la Restauration.

En savoir plus

(1 Avis)

  • Marechal Serurier etain

Jean Mathieu Philibert Comte SERURIER

Ce maréchal fait partie des vieux chefs que Napoléon avait voulu récompenser par le titre de Maréchal Honoraire, sans toutefois leur confier un commandement. Issu d'une famille de petite noblesse, ce soldat de fortune prend part à la guerre de Sept ans et gravit tous les échelons de la hiérarchie en servant successivement aux milices de Laon, au régiment de Mazarin (devenu Latour-Dupin en 1762) et au régiment de Beauce inférieure. On le trouve en Corse en 70, puis major au Médoc inférieur, pour atteindre le grade de Colonel sous la Révolution en 92. Comme beaucoup d'autres officiers supérieurs, il est cassé et arrêté comme suspect royaliste. Néanmoins Barras le fait réintégrer et sa droiture, son mépris de l'intrigue le font remarquer par Bonaparte pendant la campagne d’Italie. Il y gagne un surnom bizarre : « la vierge d'Italie » en raison peut-être de son intégrité, bien qu'il ait souvent fermé les yeux sur les pillages de ses soldats. Il se distingue à Mondovi et négocie la capitulation de Nanterre avec Wurmser. Pendant quelques semaines, il assure le rôle de Gouverneur de Venise où il se fait apprécier pour sa probité, avant d’être fait prisonnier par les Russes semble en 1798. Souvarov le libère contre la promesse de ne plus reprendre les armes contre les coalisées. Son serment sera effectivement tenu, car dès lors, il n’aura plus que des activités civiles comme Sénateur, membre d’un Conseil d’Officiers Généraux, Commandant de la Garde Nationale de Paris (1809) et surtout en tant que Gouverneur des Invalides de 1804 à 1816. Sa dernière action d’éclat fut de faire brûler les 1417 drapeaux pris à l’ennemi, avant l’entrée des Alliés à Paris, en mars 1814.

Empire figurine marechal general etain guerre canon artillerie canon cavalier epee bonaparte empereur