Empire

Maréchal Oudinot

Référence : MLOUDINOT

Nicolas Charles Marie Oudinot, duc de Reggio, né le 25 avril 1767 à Bar-le-Duc et mort le 13 septembre 1847 à Paris, est maréchal d'Empire (1809). Il serait le soldat ayant reçu le plus de blessures durant les guerres de la Révolution française et de l'Empire, 24 blessures au total.

En savoir plus

(3 Avis)

  • Marechal Oudinot etain

Nicolas-Charles Comte OUDINOT
Duc de Reggio

Le futur Maréchal n’envisagea pas une seconde de reprendre le métier de son père, qui exploitait une petite brasserie. De caractère emporté, indiscipliné, il ne rêvait que plaies et bosses.
A dix-sept ans, il est donc volontaire au régiment MEDOC Infanterie ; trois ans plus tard il revient à la vie civile, mais il est fort opportunément tiré de l’ennui où il s’enlise par les événements révolutionnaires. Nommé Capitaine d’une compagnie de cavalerie, sa carrière progresse rapidement : Lieutenant-colonel à l’armée du Rhin, Général de brigade à l’armée d’Allemagne, il sert ensuite à l’armée d’Helvétie, de Mayence, d’Italie, commande en chef l’armée du Nord en 1810, le corps de l’Elbe en 1812, le 2e corps en Russie, le 12e en 1813 et enfin le 7e corps pendant les campagnes de France.
A cause de ses nombreuses campagnes, il détient un record dont il était très fier : il fut le Maréchal le plus souvent touché au combat, on l’appelait « l’homme aux 32 blessures » !
 Le Duc de Reggio ne se trouvait à l’aise que sur un champ de bataille à la tête de ses « Grenadiers réunis » qui l’adoraient pour sa sollicitude et son exceptionnelle bravoure.
Sa belle conduite à Wagram lui valut le bâton de Maréchal, mais sa nature entière et coléreuse lui attira beaucoup d’ennuis. Il fit partie de ceux qui poussèrent Napoléon à abdiquer et resta neutre pendant les Cent Jours malgré la pression de ses soldats.

Les ETAINS DU PRINCE montrent ce Maréchal dans une tenue peu connue, qui ne semble avoir fait l’objet d’aucune ordonnance officielle.


Empire figurine marechal general etain guerre canon artillerie canon cavalier epee bonaparte empereur