Empire

Maréchal Mortier

Référence : MLMORTIER

Adolphe Édouard Casimir Joseph Mortier (1768 au Cateau-Cambrésis en France - 1835 à Paris en France) était duc de Trévise et maréchal d'Empire (1804).

En savoir plus

(6 Avis)

  • Marechal Mortier etain

Edouard Adolphe Casimir Joseph MORTIER
Duc de Trévise

Quand le père MORTIER, ex-député du Tiers aux Etats Généraux apprit l’élévation de son fils à la dignité de Maréchal, il dit seulement : « Et bien, qu’il continue d’être honnête homme, il verra que cela sert à quelque chose : » Son avancement était dû uniquement à la valeur militaire qu’il avait manifestée pendant les guerres de la Révolution et à l’adhésion donnée à Bonaparte, à l’occasion du coup d’état de Brumaire.
C’était un homme courageux et de haute taille (1 m 95). Un jour que Napoléon cherchait à atteindre un livre sur un rayon élevé de sa bibliothèque, le Duc de Trévise le devança en disant : « Sire, je suis plus grand que vous !». Ce à quoi, l’Empereur répondit avec un sourire : « Vous voulez dire, de plus grande taille ! ».
Il  participe aux campagnes d’Autriche et de Prusse mais se signale surtout en Russie, il s’occupe de l’évacuation de Moscou, détruit l’arsenal et le matériel inutilisable, fait sauter le Kremlin et combat vaillamment à la tête de la Jeune Garde, tout au long de la retraite.
Pendant la campagne de France, il se conduit admirablement jusqu’aux portes de Paris, qu’il défend jusqu’à la dernière minute.
Bien que rallié à la monarchie et nommé Pair de France par Louis XVIII, il sera destitué pour avoir refusé de juger NEY.
Il trouva la mort tragiquement aux côtés de Louis-Philippe dont il était ministre de la guerre, dans l’explosion de la machine infernale de FIESCHI.
Napoléon, pour distinguer le Maréchal, l’avait nommé Colonel-Général des Artilleurs et Marins de sa Garde.

Les ETAINS DU PRINCE l’ont présenté dans le grand uniforme général de l’Artillerie à cheval, qui se portait à la hussarde, avec pelisse, colback et sabretache.


Empire figurine marechal general etain guerre canon artillerie canon cavalier epee bonaparte empereur