Empire

Maréchal Lannes

Référence : MLLANNES

Jean Lannes (né le 10 avril 1769 à Lectoure, mort le 31 mai 1809 à Ebersdorf après la bataille d'Essling du 22 mai), maréchal d'Empire, prince de Sievers, duc de Montebello.

En savoir plus

(3 Avis)

  • Marechal Lannes etain

Maréchal Jean LANNES
Duc de Montebello

L’imagerie populaire et, de nos jours, le cinéma, nous ont surtout représenté le Maréchal Lannes en héros antique, expirant dans les bras de son ami Bonaparte.
Le futur Duc de Montebello se fera connaître comme commandant de la Garde Consulaire. C’est à lui notamment que nous devons les superbes uniformes des Guides du Premier Consul, qui assuraient la sécurité du Quartier Général.
A Austerlitz, il n’a pas le meilleur rôle mais il contient cependant toute l’aile droite des Austro-Russes face à Bagration et Lichtenstein, permettant ainsi à Soult d’enfoncer au centre du plateau de Pratzen le dispositif ennemi.
Pendant la campagne de Prusse, c’est un sous-officier de son corps d’armée, le Maréchal des Logis Guindet qui tue le Prince Louis de Prusse, en combat singulier, pendant que le Maréchal bouscule toute la gauche prussienne.
Lannes surnommé le Roland de l’armée, jouissait d’une position particulière vis-à-vis de Napoléon : il était en effet le seul à le tutoyer ; c’était, il faut le dire, un vieux camarade, blessé à Arcole, à St-Jean d’Acre, à Aboukir, qui s’était couvert de gloire en Italie, en Syrie et en Moravie.
On dit que Napoléon pleura en serrant son ami blessé à mort contre lui, tachant de pourpre son gilet de casimir blanc. Un petit boulet, en ricochant, lui avait brisé les deux jambes le soir d’EssIing, et le Maréchal, de santé fragile, ne résista pas à l’amputation et à la gangrène qui s’ensuivit.

LES ETAINS DU PRINCE ont préféré le représenter en commandant du 5e Corps, en 1805, d’après le tableau de Perrin, exposé au musée de Versailles.


Empire figurine marechal general etain guerre canon artillerie canon cavalier epee bonaparte empereur