Aller au contenu

Général Hulin

Né à Genève en 1758, il débuta dans la vie comme ouvrier blanchisseur. Engagé aux gardes Françaises dans l’armée royale, il se distingua lors de la prise de la Bastille en 1789. Sa conduite lui valut le grade de sergent, puis il fut nommé officier de la garde Nationale de Paris.

Référence: GLHULIN
5/5
1 avis
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Comte Pierre Augustin HULIN

Né à Genève en 1758, il débuta dans la vie comme ouvrier blanchisseur. Engagé aux gardes Françaises dans l’armée royale, il se distingua lors de la prise de la Bastille en 1789. Sa conduite lui valut le grade de sergent, puis il fut nommé officier de la garde Nationale de Paris.

Bonaparte l’associe à son destin fulgurant ; il l’emmène tout d’abord en Egypte ; l’ancien jacobin se rallie définitivement au chat botté le 18 Brumaire ; il va le suivre en Italie, avec le grade d’Adjudant-général. En 1803, on lui donne le commandement des grenadiers à pied de la garde consulaire, avec le grade de général de brigade. Le moment le plus difficile de sa carrière se place cette année-là, lorsqu’il fut chargé du jugement et de l’exécution du Duc d’Enghien, en tant que président du conseil de guerre.
En 1805, il commande la place de Vienne ; il est fait Comte d’Empire avec 50 000 livres de rentes sur la couronne de Westphalie. En 1806, il est gouverneur de Berlin et nommé Grand Officier de la lègion d’honneur.
De 1807 à 1814, il habite une sompteuse résidence, rue de la paix, où il mène une vie fastueuse comme gouverneur de Paris. C’est à ce titre qu’il fut blessé par le général Malet dans sa tentative de coup d’état ; ayant reçu un projectile dans la machoire, il y gagne le surnom de général ² Bouffe la Balle². C’est donc l’intervention de ce véritable colosse qui sauva le régime en 1812. Les Bourbons l’exilèrent en 1816, mais il ne tarda pas en rentrer en France en 1819 (il s’était réfugiè en Allemagne). Il mourut à Paris en 1841, à l’âge de 83 ans.
Les Etains du Prince vous le présente là, en tenue de Général commandant les Grenadiers de la Garde des Consuls.

 

 

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :H: 13 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain
5/5

1 Avis

Logo avis vérifiés

Etains-du-prince.com s'est associé aux services du tiers de confiance Avis Vérifiés pour récolter et partager les avis de ses clients. La transparence et l'authenticité des avis publiés sont ainsi garantis.

La collecte, la modération, et la restitution des avis consommateurs traités par Avis Vérifiés se conforment à la norme AFNOR (Norme NF Z74-501 et règles de certification NF522).

Logo afnor
5/5
le
Bien

Autres produits authentiques

Panier
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×