Aller au contenu

Général Curial

Philibert Jean Baptiste Curial, comte Curial, né le 21 avril 1774 à Saint-Pierre-d'Albigny en Savoie et mort le 30 mai 1829 à Paris, est un général français de la Révolution et de l’Empire.

Référence: GLCURIAL
74,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Lorsque les Français eurent envahi sa patrie, en 1792, le jeune Curial embrassa la carrière militaire. Il fit ses premières armes dans la légion des Allobroges, avec le grade de capitaine. Il fut envoyé, par la Convention, sous le commandement du général Carteaux, pour poursuivre les insurgés fédéralistes de cette contrée. Il rejoignit ensuite l'armée d'Italie, et de là, il passa en Égypte, assista à presque tous les combats que les armées françaises livrèrent dans cette contrée, et fut promu successivement au grade de chef de bataillon en 1799.


Nommé colonel du 88e régiment d'infanterie, il reçut la décoration de la Légion d'honneur, celle d'officier, et combattit avec distinction à Austerlitz. Sa conduite pendant cette grande bataille lui valut la croix de commandant de la Légion d'honneur, et le grade de colonel-major du 2e régiment de chasseurs-à-pied de la Garde impériale.


Curial se fit particulièrement remarquer à Eylau, signala de nouveau son courage à Friedland, fut élevé au grade de général de brigade, et obtint le titre de baron de l'Empire en 1808. Ce fut lui qui décida du succès de la bataille d'Essling, en enlevant le village de ce nom qui avait résisté à sept attaques consécutives. Ce fait d'armes lui valut le grade de général de division, que l'Empereur lui conféra le 5 juin 1809.
Il fit la campagne de Russie (1812) à la tête des Chasseurs de la Garde, et y déploya beaucoup de courage. Après avoir échappé aux désastres de cette expédition, il fut chargé par l'Empereur, en 1813, d'organiser douze nouveaux bataillons de la Jeune Garde, dont le commandement lui fut confié.


Curial prit part à tous les combats de la campagne de France (1814), et se distingua particulièrement aux batailles de Vauchamps, de Craonne sous l'Empereur, et de Paris sous Mortier.
L'Empereur le créa comte de l'Empire, le 22 mars 1814.


À son retour de l'île d'Elbe, Napoléon ne le traita pas avec autant de faveur. Le général Curial perdit le commandement des chasseurs de la garde, qui fut confié au général Morand et reçut l'ordre de se rendre à Lyon, pour y employer dans son grade à l'armée des Alpes sous les ordres du maréchal Suchet. L'Empereur ne l'appela point à la Chambre des pairs qu'il venait de créer.
IL meurt le 30 mai 1829, à Paris, à l'âge de 54 ans, à la suite d'un accident de voiture survenu lors du sacre du roi Charles X à Reims. Son nom est gravé sur l'arc de triomphe de l'Étoile, côté est.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :H: 14.5 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain

0 Avis

Logo avis vérifiés

Etains-du-prince.com s'est associé aux services du tiers de confiance Avis Vérifiés pour récolter et partager les avis de ses clients. La transparence et l'authenticité des avis publiés sont ainsi garantis.

La collecte, la modération, et la restitution des avis consommateurs traités par Avis Vérifiés se conforment à la norme AFNOR (Norme NF Z74-501 et règles de certification NF522).

Logo afnor

Autres produits authentiques

Panier
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×