Aller au contenu

Scène Désincarcération

Désincarcération par césarisation latérale

DESINCARCERATION  PAR  CESARISATION  LATERIALE

Lors d’accidents routiers où une ou plusieurs victimes sont bloquées dans leur véhicule, les Sapeurs-Pompiers interviennent selon un protocole bien rodé.
En premier lieu, un premier Pompier, secouriste du VSAV (véhicule du secours et d’assistance aux victimes) va pénétrer à l’intérieur. Il est surnommé «l’écureuil».

Il a de multiples missions
-    faciliter l’accès en abaissant les vitres, déverouillant le véhicule, coupant le contact, ...
-    établir un bilan d’urgence
-    Vérifier la conscience, ventilation, circulation de la victime
-    Pose éventuelle d’un garrot ou collier cervical
-    rendre compte à son chef d’agrès
-    ...

Une fois le VSR (Véhicule de Secours Routier) sur place, ses co-équipiers vont mettre en place le balisage de protection avec les cônes de Lübek et les panneaux triangulaires tri-flash

Ils vont également assurer une protection incendie (extincteurs, lances ...), débrancher la batterie du véhicule accidenté, assurer le calage grâce à des madriers, éclairer la zone si besoin, couper les ceintures de sécurité, sangler le volant (pour éviter déclenchement intempestif des air-bag)...

Etant donné qu’ils opèrent sur la voie publique, tous les pompiers revêtent le gilet haute visibilité.

Ils mettent en place le groupe hydraulique et le plateau porte-outils.
Ce dernier comporte une cisaille, un écarteur ainsi que des vérins.
L’écarteur permet de dégager les charnières des portières. Les cisailles pourront alors couper les montants de la carosserie.

Durant ces diverses phases, l’Ecureuil reste placé derrière la victime en maintenant son cou.

Les Etains du Prince ont choisi de représenter une césarisation latérale. Dans certains cas, cela peut être une césarisation complète du pavillon.