Empire

Louis Bonaparte

Référence : LOUISBONAPAR

Louis Bonaparte, né à Ajaccio le 2 septembre 1778 et décédé à Livourne le 25 juillet 1846, prince français et altesse impériale (1804), est un des frères de Napoléon Bonaparte, fils de Charles Bonaparte et de Maria Letizia Ramolino, et le père de Napoléon III. Prince français puis roi de Hollande de 1806 à 1810.

En savoir plus

(4 Avis)

  • Louis Bonaparte etain

Louis BONAPARTE – Roi de Hollande

Louis, frère cadet de Napoléon, né à Ajaccio en 1778, fut certainement celui que l’Empereur protégea le plus ; aide de camp à l’Armée d’Italie, il l’accompagne en Egypte, puis s’octroie le grade de colonel  du  5e dragons, que le Premier Consul entérine après Brumaire. On le marie un peu contre son gré, à Hortense de Beauharnais, fille de Joséphine, ce qui fait d’elle tout à la fois la belle-fille et la belle-sœur du Maître. Le destin fut particulièrement généreux avec Louis, car élevé à la dignité de Roi de Hollande en 1806, il fut aussi le père du futur Napoléon III. Son caractère était cependant détestable ; valétudinaire perpétuel, ombrageux et neurasthénique, son ménage ne tarda pas à battre de l’aile.
Il eut même des doutes sur la paternité de son premier né. Napoléon Charles, dont l’Empereur avait pensé en faire son héritier dynastique. En revanche, il prit son métier de roi très au sérieux ; un peu trop même au goût du grand frère, il entre rapidement en conflit avec lui, à propos des contingents de soldats à fournir, et surtout il se refuse à appliquer le blocus continental qui ruine le commerce Batave.
On le voit en uniforme bleu foncé brodé d’or, dans un carrosse jaune à six chevaux, suivi d’une voiture-bureau et d’une chambre à coucher à rideaux de percale frangés de noir et d’orange, équipée d’une table à manger parée d’un surtout d’argent, avec de la vaisselle en vermeil. Mais sa santé se dégrade peu à peu : il a recours à de surprenantes thérapeutiques, préconisées par un charlatan : bains de tripes et port de chemises de galeux ; en mars 1810 il est contraint d’abandonner à la France, le Brabant, la Zélande et une partie de la Gueldre ; en juillet, Napoléon exige son abdication : la Hollande est rattachée à l’Empire. Louis, se sépare alors de sa femme et s’enfuit en Autriche : mais lorsque l’Empereur François se joint à la coalition de 1813, il comprend qu’il ne peut plus résider à Toeplitz et se retire en Suisse, après avoir vainement tenté  de se faire redonner son trône d’Amsterdam, afin d’y rallier les Hollandais à la cause de la France.
Cet éternel malade mourra l’un des derniers en 1846, à Florence, non sans s’être secrètement remarié en 1838 à une petite Strozzi de seize ans.


Napoleon Bonaparte Empereur Consul josephine Marie Louise Guerre code civil etain Joseph Lucien Jerome Louis