Empire

Général de Saint-Hilaire

Référence : GLSAINTHILAIRE

Napoléon Ier fit déposer son corps au Panthéon avec celui du maréchal Lannes. On l'appelait le Chevalier sans peur et sans reproches, faisant allusion à Bayard.

En savoir plus

(4 Avis)

Louis Charles Vincent Le Blond de Saint-Hilaire,

Né en 1766  à Ribernont
Mort au combat en 1809 à Vienne

Fils d’un capitaine de cavalerie, Louis Vincent Joseph LEBLOND DE SAINT HILAIRE, s’engage comme cadet au Régiment de Conti le 13 septembre 1777 et, à 14 ans, il s’embarque pour les Indes Orientales.
En 1783 il est nommé sous-lieutenant au Régiment d’Aquitaine, puis lieutenant en juin 1788 et capitaine en juillet 1792.
Durant le siège de Toulon, il commande une partie de l’avant garde et rencontre le général Bonaparte qui le remarque et le nomme chef de bataillon.
Il se faisait remarquer par son caractère chevaleresque ; il était aimable , bon camarade, et bon frère.
Affecté à l’Armée d’Italie, il participe à de nombreuses actions, se couvre de gloire et devient en août 1794, chef de brigade.
Il perd en 1795, il est blessé à la bataille de Roca Barbarena.
Il sera encore blessé aux jambes lors de la bataille de Bassano et Mantoue.
Après avoir commandé la 8eme Région militaire à Marseille, il est nommé général de division le 27 Décembre 1799.
Saint-Hilaire se joint à Suchet pour repousser l’invasion et préparer la campagne projetée par le Premier Consul.
Pour le remercier de son action d’éclat, le 26 décembre 1805, Napoléon, le fait Grand-Aigle de la Légion d’honneur.
En Octobre 1806, Il participe à la terrible bataille d’Eylau.
En en 1809, sa division est mise aux ordres du maréchal Davout. Celui-ci rend compte à l’Empereur : « Je ne puis trop vous faire l’éloge de ce général (Saint-Hilaire) ».
Il participe au combat de Tengen en repoussant avec le Général Friant les assauts des 60.000 Autrichiens de l’archiduc Charles.
On l'appelait le  Chevalier sans peur et sans reproches, faisant allusion à Bayard.
Il mourut des suites de la perte de son pied gauche emporté par un boulet à la bataille d'Essling .
Napoléon Ier fit déposer son corps au Panthéon avec celui du maréchal Lannes.
Le nom du général comte de Saint-Hilaire est inscrit au côté sud de l’Arc de Triomphe.
Il figure également sur une des seize tables de bronze de la galerie des batailles du Château de Versailles.
Louis de Saint Hilaire fit construire un château que l'on peut visiter à Soisy-sur-Seine, rue de l'Ermitage, dans l'Essonne.

Empire figurine general etain guerre canon artillerie canon cavalier epee bonaparte empereur